Frelons asiatiques

Le frelon asiatique se distingue du frelon commun ou de la guêpe grâce à son abdomen noir orné d'une fine rayure jaune orangée.

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas plus dangereux que les frelons communs et que la guêpe ; les frelons ne sont d’ailleurs pas agressifs et ne piquent que s’ils identifient un réel danger pour leur nid.

Les frelons asiatiques ne sont donc réellement problématiques que lorsqu’ils sont présents en trop grand nombre ou en cas d’allergie.
Pourtant, ils sont considérés comme “nuisibles” depuis les prémices de leur intégration en Europe dans les années 2000 : Et pour cause, ils représentent un risque important pour l’équilibre de notre écosystème, les ouvrières ne se nourrissent qu’exclusivement d’abeilles. On estime qu’une seule ouvrière peut capturer entre 25 et 30 abeilles par jour.

Les abeilles étant protégées en France, il est important de signaler la présence de nids de frelons asiatiques pour limiter les risques.

Choisir un pays