Interview de Jarl Dahlfors et de Staffan Pehrson, Groupe Anticimex

Article

Jarl Dahlfors (JD) et Staffan Pehrson (SP)

Pouvez-vous nous expliquer le concept SMART et ses avantages en matière de durabilité ?

SP -

Anticimex SMART est un système intelligent de capteurs, développé par nos soins, qui permet le contrôle numérique des nuisibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Grâce à une surveillance constante, le système détecte les activités des nuisibles dans votre établissement même dans les endroits les plus cachés. Nos experts sont ainsi alertés dès l'apparition des premiers nuisibles et peuvent intervenir rapidement et uniquement lorsque cela est nécessaire. Les dégâts potentiels sont donc mieux maîtrisés. En outre, nous n'utilisons pas de biocides dans les dispositifs SMART.

En utilisant le contrôle permanent, nous réduisons donc les visites de nos techniciens sur site au strict minimum, et aidons ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

C'est une tendance positive pour notre entreprise.


Quels progrès avez-vous réalisés au cours de l'année concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre ?

JD -

Nous travaillons en permanence à la réduction des émissions directes de CO2 de nos activités. Nous avons décidé de concentrer nos efforts sur l'amélioration de nos flottes de véhicules, qui sont aujourd'hui dans l'entreprise les plus grandes émettrices de CO2.

En effet, si nos solutions SMART, avec le contrôle permanent des nuisibles, réduisent le nombre de visites de nos techniciens sur le terrain, les déplacements restent malgré tout nécessaires. Nous sommes donc convaincus que nous devons faire des progrès sur notre parc automobile.

Au cours de l'année 2021, nous avons donc collecté et analysé sur l'ensemble du groupe nos KPI's en terme de développement durable pour l'ensemble de nos flottes. Il existe de grandes disparités de flottes entre nos filiales, et nous avons déjà fait des progrès sur certains marchés. Dans les pays nordiques, par exemple, environ 20% du parc automobile est désormais électrique.

Comment gérez-vous le programme de développement durable dans les 20 pays ?

SP -

Nous avons élaboré pour l'ensemble du groupe une charte de bonne conduite qui décrit l'ensemble des responsabilités de l'entreprise et de ses employés en terme de droits de l'homme, de conditions de travail, d'éthique et d'environnement.
Notre ambition est que tous les collaborateurs de l'organisation
signent cette charte chaque année.

Pour accroître l'adhésion de nos collaborateurs à ce code de conduite, nous avons mis en place un canal de communication direct vers la Direction Groupe appelé Speak Up Line. Il peut être utilisé par tous les employés qui souhaiteraient signaler des dysfonctionnements ou violations potentiels à la charte.

Cette année, 91% de nos employés ont signé cette charte de bonne conduite.

Notre modèle décentralisé offre à la direction locale de chaque filiale
un haut degré d'autonomie dans leurs prise de contacts avec les principales parties prenantes. De cette manière, nous maintenons des objectifs spécifiques pour chacun et restons proches de nos clients au niveau local. Je crois que l'ensemble de l'organisation bénéficie de ce partage des bonnes pratiques à tous les niveaux.

Quels sont vos ambitions et vos projets pour l'avenir en terme de développement durable ?

JD -

Nous avons récemment ajouté un cinquième champs d'action à nos objectifs de développement durable : la réduction des déchets alimentaires.

L'invasion de nuisibles est à l'origine d'un important gaspillage alimentaire chaque année. En travaillant en étroite collaboration avec les acteurs de secteur agroalimentaire - de la production alimentaire à la vente au détail, nous pouvons contribuer à réduire le gaspillage alimentaire grâce au contrôle préventif que nous proposons avec nos solutions SMART.

JD -

L'objectif d'Anticimex est de devenir le leader mondial de la lutte préventive contre les nuisibles et de continuer à développer les offres de services SMART avec l'ambition de devenir encore plus prédictif.

De plus, nous continuerons à effectuer un suivi intelligent et à partager les meilleures pratiques de nos filiales (dans 20 pays aujourd'hui) ; ce qui profitera à la fois à nos clients et à notre planète.

Choisir un pays