Portrait : Benjamin Lamolie

Article

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours, ton job ?

J’ai appris le métier dès ma jeunesse, pendant les vacances scolaires. J’ai rejoint l’équipe du Laboratoire Lamolie en 2014.

J’ai reçu une formation d’applicateur hygiéniste 3D, qui me permet aujourd’hui de bien connaître à la fois le traitement des termites, et les métiers de la dératisation-désinsectisation.

Notre équipe est composée de 4 techniciens spécialisés termites, et 2 techniciens en dératisation. Nous sommes 6 polyvalents sur les fonctions techniques et commerciales, épaulés par 3 personnes à l’administratif et gestion.

Soit 15 personnes au total, pour les agences Lamolie Anticimex de Bordeaux, Libourne et Arcachon.
Nous menons environ 300 chantiers par an, qui donnent lieu à 4 ou 5 passages la première année pour vérifier l’efficacité de notre dispositif. Ensuite nous visitons une fois par an nos 1600 clients, pour vérifier qu’il n’y a pas de réinfestation.

Nous intervenons principalement chez les particuliers, et aussi pour beaucoup de châteaux du Bordelais. Notre réputation de qualité nous précède, pour nos résultats, et parce qu’on intervient discrètement.

Par exemple, nos véhicules sont sobres, pour ne pas affoler le voisinage.

Dans le Sud-Ouest, la gestion des termites fait partie intégrante de notre métier de sanitation, au même titre que les autres nuisibles. Lorsqu’on se déplace pour la maintenance de nos pièges, nos clients nous sollicitent naturellement pour leurs problèmes de rongeurs ou d’insectes.

Choisir un pays